Vous avez une trop vieille version de flash pour visualiser le logo de cette page. Pensez à la mettre à jour !
Nombre de visites uniques depuis janvier 2010 :
PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 20 Mars 2009 07:33

Ma méthode de fertilisation

Devant les prix terriblement élevés des produits du commerce aquariophile, il est tout naturel d'essayer de trouver des produits de substitution moins chers mais tout aussi efficaces, et dont l'utilisation est sans danger pour les habitants de l'aquarium. C'est en surfant sur le web que l'idée de ce projet m'est venue, d'une part en voyant que d'autres avait déjà utilisé ce type de fertilisation avec succès mais aussi d'autre part en trouvant quelques uns qui utilisent des produits non adaptés sans y avoir réfléchi et les conseillent même aux autres. Je me suis dit qu'une petite réflexion à ce sujet s'imposait.

Le mélange proposé ici n'est pas le seul moyen de faire soi-même un bon engrais pour aquarium, mais c'est une possibilité parmi d'autres. Il a cependant la particularité de pouvoir être utilisé dans tous les aquariums sans risque, puisqu'il ne contient ni nitrates ni phosphates. De plus toute la démarche qui a conduit à l'élaboration de cet engrais est expliqué en détail, et les expériences qui ont permis de valider l'efficacité du produit son illustrées en photos. Donc pour les sceptiques (que je comprends) il y a tous les arguments qui vous permettent de vous faire votre propre opinion et y ajouter éventuellement quelques modifications.

Cet article est rédigé suivant un plan logique :

I. Les besoins des plantes et le rôle des différents éléments fertilisants

II. La composition globale du mélange et les produits qui peuvent permettre de le réaliser

III. Protocole et dosages

IV. Résultats des expériences: validation de l'efficacité

V. Variantes possible de la formule

Conclusion

I. Les besoins des plantes et le rôle des différents éléments fertilisants

Les plantes aquatiques, comme toutes les plantes, ont besoin d'un certains nombre d'éléments pour pouvoir vivre, c'est à dire respirer, se nourrir et grandir. Pour la respiration, elles utilisent comme nous l'oxygène et les sucres qui fournissent de l'énergie. Pour la nourriture, c'est un peu différent. Plutôt que de la récupérer sous forme organique et la digérer comme nous faisons, les plantes fabriquent eux même leurs sucres et prélèvent des minéraux dans le mileu. Pour fabriquer leur sucres elles utilisent l'énergie lumineuse et le CO2, c'est la photosynthèse.Quant à la croissance, on peut distinguer deux phases : la multiplication (mérèse) et l'allongement (auxèse). Il leur faut pour la multiplication (au niveau des bourgeons) un certains nombres d'éléments pour construire de nouvelles cellules, puis pour l'allongement il faut une certaine quantité d'ions qui, dans les cellules, permettent de créer une pression qui les fait grandir (pression de turgescence). Et dans chaque cas on se doute bien que si il manque un élément ça pose un gros problème de croissance, de multiplication, etc

Les éléments principaux dont la plante à besoin sont le carbone C, l'hydrogène H, l'oxygène O, l'azote N, le phosphore P, le potassium K, le Magnésium Mg, le Calcium Ca ainsi que d'autres éléments en plus petites quantités appelés oligo-éléments : Fer, Cuivre, Zinc, Manganèse, Molybdène, etc
Le carbone (issu du CO2) ainsi que l'hydrogène et l'oxygène sont prélevés dans les gaz dissous dans l'eau de l'aquarium (et les molécules d'eau elles-mêmes). Ces gaz se dissolvent dans l'eau à partir de notre atmosphère, il n'est donc pas indispensable d'en ajouter. De même Magnésium et Calcium sont apportés par les changements d'eau, et ce d'autant plus que l'eau neuve est dure. Mais les autres éléments doit être ajoutés au fur et à mesure qu'ils sont utilisés, sinon la plante finit par en manquer et dépérit.
Les éléments qui doivent donc être ajoutés sont les suivants : Nitrates, Phosphates, Potassium, Fer, Cuivre, Molybdène, Zinc, Manganèse. Les nitrates et phosphates sont naturellement présent dans l'eau de l'aquarium car sont produits par les poissons, c'est d'ailleurs ce qu'on appelle "pollution organique". Toutefois certains ajoutent ces éléments, soit par négligeance, soit volontairement. Ceux qui l'ajoutent le font pour compenser un manque de nitrates, ce qui est relativement rare, seulement en cas de population très faible ou nulle (bac hollandais).
Mais dans la très très très large majorité des aquarium il n'est pas nécesaire d'ajouter de nitrates et phosphates, il n'y en a d'ailleurs pas dans les engrais du commerce aquariophile. Les autres éléments ne sont pas produits par les poissons, et doivent être ajouté dans de bonnes proportions.

Les éléments à ajouter par notre engrais seront donc les suivants : Potassium (K) Fer (Fe) Cuivre (Cu) Molybdène (Mo) Zinc (Zn) Manganèse (Mn)

II. La composition globale du mélange qui permettra de subvenir aux besoins des plantes

Pour la composition du mélange, je me suis basé sur les compositions des engrais aquariophiles et notamment les engrais Dupla qui sont séparés en plusieurs produits : comprimés, apport ferrique et oligo éléments.

D'après tout ceci j'ai donc pu en déduire qu'on pouvait séparer l'engrais en plusieurs types :
- apport de Fer
- apport d'autres oligo éléments (Cu, Zn,etc)
- apport de minéraux (K,Mg)

Le fer jouant un grand rôle il est préférable de le doser séparément, de même pour les minéraux. Restait donc à trouver séparément une source de fer , une source de potassium et magnésium, et une solution qui n'apporte que les oligo éléments.

Il existe de nombreux engrais contenant des oligo éléments, mais il m'en fallait un avec les oligo éléments dans de bonnes proportions. J'ai donc dressé un tableau des proportions en oligoéléments (et minéraux) des engrais aquariophiles de manière à savoir dans quelles proportions ceux-ci devaient se trouver.

(en unités arbitraires)

Tropica MasterGrow

Duplaplant Tablet

DAI tablet

PP Ltd. trace element Powder

Duplaplant-24 Drops







K

1000

1000

1000



Mg

490

1,2

8









Bo

0

2,7

1,6

22

40

Cu

13

0,1

0,5

1,7

2

Mn

51

14

0

34

26

Mo

0

0,3

-

1

-

Zn

0

0,2

0,5

7

2

 

(en unités arbitraires)

B5 plant tissue culturing media

Flourish

Bio essential

Algo 2.1.2

Pokon







K


60

0

-

0

Mg


120

0

0

0







Bo

12

10

10

8

5

Cu

0,1

0

10

2

12,5

Mn

40

10

30

14

12,5

Mo

0,1

0

3

0

0,5

Zn

8

0

10

6

12,5

 

On remarque avant tout une assez grande hétérogénéité, avec une étonnante grande quantité de cuivre dans le Tropica Mastergrow, de Bore dans le Dupla,etc
Cependant globalement on a :
- Mn et Bo en majorité
- Mo en minorité
- Cu et Zn variable

J'ai comparé ces proportions aux engrais plus ou moins adaptés que j'ai trouvé, à savoir Bio essential, Algo (NPK 2.1.2) et Pokon reverdissant. Même si ces trois engrais sont à peu près dans de bonnes proportions, chacun a un(des) défauts :
- Bio essential est plus couteux et plus difficile à se procurer, et est moins concentré : il faut en ajouter plus
- Pokon contient beaucoup de cuivre (mais tropica mastergrow aussi et l'expérience a prouvé que ce n'était pas grave)
- L'algo 2.1.2 contient des Nitrates, donc ne convient qu'à certains aquariums peu peuplés ou très densément plantés. De plus il ne contient pas de Molybdène du tout, il y a risque de carence.
Comme source d'oligo éléments c'est donc le pokon qui sera utilisé mais le Bio essential convient aussi.

Pour le Fer sera retenu un anti-chlorose en poudre, pas cher (moins de 10euros), Fer chélaté par EDTA et contient aussi du magnésium.
Remarque:
- ici j'ai choisi un anti-chlorose contenant du magnésium car un apport est probablement nécessaire dans mon bac, en effet je n'utiliseque de l'eau de pluie ou osmosée, très douces.
- j'ai utilisé du Fer chélaté par EDTA et ça a marché car le pH est proche de 7 et l'engrais ajouté régulièrement. En pH plus élevé ou pour des distributions d'engrais moins régulière, le Fer chélaté par EDDHA est stable plus longtemps, mais pas mesurable par beaucoup de tests aquariophiles...

Pour le potassium la solution la moins cher est le permanganate de potassium (KMnO4) vendu en pharmacie sous forme de sachets à 30 centimes. Pour ceux qui ne changent pas l'eau toutes les semaines, pour éviter l'accumulation de manganèse on pourra préférer K2SO4, ou alterner les deux, l'essentiel étant qu'on ajoute du potassium K dans la bonne quantité.

Nous avons donc à nous procurer les produits suivants :
- source de Fer => tout anti-chlorose en poudre si Fer chélaté par EDTA ou EDDHA et pas de NPK ni oligo éléments
- source de Potassium => permanganate de potassium ou sulfate de potassium
- source d'oligo éléments => Pokon reverdissant sans NPK, ou Bio essential au choix

Produits

Mais quelle quantité introduire dans l'aquarium ? comment doser ?

III. Protocole et dosages

Tout d'abord, il faut préparer les trois produits de manière à pouvoir les réutiliser et les doser facilement (difficile d'introduire 1mg de poudre par semaine...)

Préparation :
Pokon : il peut-être utilisé tel quel ou dilué pour les bacs de petit volume
Permanganate : on dissout la poudre dans un volume connu, le plus simple est de dissoudre un sachet de 1g dans 1L, ainsi on a un mélange à 1g/ L.
Anti-chlorose : on dissout la poudre dans un plus ou moins grand volume selon les besoins, par exemple si il contient 5% de Fer, on dissous 100g dans un litre pour avoir 5%x100g=5g de Fer par Litre Il est important de noter tout ceci pour pouvoir ensuite déterminer quel volume de chaque solution ajouter.

Dosage :
Pokon : je n'ai pas refait les calculs qui ont déjà été fait par d'autres et expérimenté par beaucoup d'autres, la dose utilisé sera 0.3mL de Pokon pur pour 100L par semaine (par exemple on dilue par trois et ainsi il est plus facile de doser 1mLpar semaine)
Permanganate : les doses de potassium varient d'un engrais à l'autre, je teste avec 125mg pour 100L par semaine (arbitraire).
Fer : il faut maintenir un taux à 0.1mg/L, je mets 0.3mg/L donc 30mg pour 100L en début de semaine pour espérer que ça tiendra jusqu'au week end suivant malgré la consommation des plantes

Ensuite à chacun d'adapter celà à son bac, de modifier un ou plusieurs des dosages, de trouver la dilution la plus pratique pour lui. L'idéal serait de diluer de manière à avoir à ajouter chaque semaine 1mL de chaque solution. J'ai fait un petit logiciel en ligne qui calcule les dosages pour vous (voir dans le menu : le calculator )

IV. Résultats des expériences: validation de l'efficacité

J'ai effectué le test sur plusieurs de mes aquariums (et celui d'un ami donc 6 au total). Un des aquariums a été pris en photo régulièrement pour en suivre l'évolution.C'est un 200L peuplé normalement (couple de discus, vingtaine de petits tetras) avec léger CO2 artisanal qui sera abandonné au bout de quelques semaines, chauffé à 29°C et éclairé par 3x30W dont un tube horticole. Au début il était carencé en tout (léger abandon...), avec un peu de nitrates, quelques algues et des plantes pas bien jolies.

L'expérience débute le 15/08/05 :


15 aout
On peut voir des plantes pas très jolies, une mousse de java brunâtre, etc. Ce jour là commence l'expérience avec ajout de Pokon + Fer + Potassium

27/08 :


27 aout
10 jours après, les plantes commencent à reprendre : les premières sont les ludwigia dont la croissance devient plus rapide, les echino font de belles feuilles larges et l'échino de droite fait des rejets (elle en fera par la suite en continu).Par ailleurs l'apport ferrique permet à l'échino osiris de faire des feuilles rosées. Chaque plante reprend, mais l'allure générale du bac n'est pas encore modifiée (ça ne fait que 10 jours...)

18/09 :


18 sept
Celà fait un mois que ma méthode de fertilisation est utilisée. Les quelques boutures de cérato du fond on énormément poussé (je vais les retirer), les ludwigia poussent bien et sont d'un beau rose, elles sont taillées régulièrement. Des plantes mourantes comme l'hydrocotyle refont surface et on peut voir l'échino de droite avec encore des rejets malgré les nombreuses plantules qu'elle a déjà produit (plantées devant où il n'y a pas de mousse de java).

01/10 :


premier dec
Celà fait 6 semaines que la méthode est utilisée : les ludwigia ont repris et doivent être taillées chaque semaine, les echino ont bien repris et font des rejets, les vallisneria refont de longes feuilles, la mousse s'épaissit, aucune algue, etc tout va bien Vous remarquerez la taille de la touffe d'hétéranthera par rapport à la photo du départ. De plus suite à la reprise de la croissance et pour éviter trop d'entretient je diminue le CO2

15/10


15 dec
Celà fait maintenant deux mois depuis le début de l'expérience : tout pousse bien, la mousse de java a colonisé les racines, la végétation commence à se densifier, à part les échino qui ont subi un petit passage momentané d'ancistrus...

27/11 :

La dernière photo de l'expérience, pour montrer simplement qu'il n'y a toujours pas de souci après plus de trois mois.

Toutefois vous allez me dire, si ça fonctionne pour les plantes, n'est-ce pas dangereux pour les animaux, en particulier le cuivre pour les crevettes ?

Voici des photos de mes divers bacs qui ont suivi le même traitement durant lequel il y a eu repro d'ancistrus, crevettes, tetra citron, moenkhausia, discus et autres vivipares moins sensibles


Larves d'ancistrus albinos


Crevette avec ses oeufs, ont été trouvées aussi de jeunes crevettes de quelques millimètres


Alevin de tetra citron, ceux qui sont nés en début d'expérience sont maintenant presque adultes et ne présentent pas de signe de faiblesse particuliers

Ainsi l'expérience a montré non seulement que cette solution de fertilisation permettait une bonne croissance des plantes et une belle végétation de différents types de végétaux (echino, ludwigia, hydrocotyle, mousse de java) mais aussi qu'elle n'est pas nocive pour les poissons et les crevettes puisqu'il y a eu de la repro.

V. Variantes possible de la formule

Tout d'abord les dosages indiqués ne sont qu'à titre indicatif, pour une plantation moins importante il est préférable de diminuer, ou au contraire pour un bac avec CO2 on peut largement augmenter. A chacun de trouver le dosage qui convient le mieux à son aquarium.

On peut remplacer le Pokon par le Bio essential, utiliser un anti-chlorose avec uniquement du Fer (appelé séquestrène), utiliser une autre source de potassium si on peut s'en procurer dans un labo de chimie.

Pour les bacs hollandais non peuplés, on peut remplacer le KMnO4 par du KNO3 qui permet d'apporter des nitrates, ou remplacer le pokon par l'algo 2.1.2 qui apporte Nitrates et Phosphates (attention aux algues).

Il est aussi possible de diluer la dose hebdomadaire dans un petit bidon d'eau qui coule au goutte à goutte de manière à distribuer l'engrais régulièrement.

Conclusion

On a donc trouvé une solution pour réaliser soi-même son engrais pour aquarium, pas cher, efficace et sans danger.
Résumé de la solution : on ajoute par semaine dans l'aquarium
- Pokon reverdissant 0.3mL pour 100L
- Anti-chlorose en poudre 30mg pour 100L
- Permanganate de potassium 125mg pour 100L

Sources:
Nombreux sites internets dont The Krib et Techniques Aquatiques
Mes cours de Prépa Bio-véto (Merci à M.Dautel et M.Lemarié)

Commentaires :
Commentaires
Ajouter un nouveau
Nelcki  - Soin reverdissant anti chlorose   | 2014-12-19 17:05:37
Bonjour,

Je voulais savoir si avec du Soin reverdissant anti chlorose de
truffaut, il est utile d'ajouter un autre produit en complément?Merci pour ce
site enrichissant^^
Julien  - Excellent   | 2014-04-01 22:04:01
Je suis épaté par le contenu et la qualité du contenu de votre site web de
manière générale. L'article ici présent à suscité toute mon attention et
je vais essayer demain.
J'utilisais fut un temps des comprimé d'engrais de la
marque JBL ceux-ci apportait le nécessaire car j'avais une bonne croissance des
plantes. Mais c'est vrai que les budgets sur des engrais adaptés à
l'aquariophilie reviennent relativement chers.

En tout cas bravo et merci pour
vos partages.
leterpis  - bio essentials   | 2010-07-29 18:44:35
Bonsoir,
Quelle quantité selon vous de bio essentials pour un 420 l brut par
semaine?
Je pensais à environ 3ml


Cordialement.
Endlersman   | 2010-07-31 12:02:43
Bonjour,

pour commencer, ça me semble correct. Il est probable qu'il faille
augmenter par la suite...
jonathan  - permanganate   | 2010-01-15 20:52:59
rebonjour,
ou trouveton facilement ce produit
je voi que la france la plus ou
moin retiré du marché et au vu de ce que j ai pu trouver sur la composition
complete de celui ci je voi qu il est très dangereux surtou entre mauvaise main
car il peut créer des explosion avec certain composant ou des gaz toxique. ou
peut on en trouver et a quel prix.
Endlersman   | 2010-07-31 12:20:30
Bonjour,

le permanganate n'est pas dangereux si employé à bon escient. Pour
info on peut aussi faire une bombe avec du sucre. Pourtant le sucre seul n'est
pas dangereux !

Ce produit se trouve dans toutes les pharmacie, aux alentours
de 30cts le sachet de 1g.

A dose très concentrée c'est un anti-fongique, mais
aux doses de ma méthode il est très vite neutralisé par les MES et la charge
organique de l'eau et sert alors d'apport de potassium et de manganèse.
Christian  - re: MERCI   | 2009-06-26 17:29:19
Endlersman a écrit:
Merci, oui effectivement j'ai eu un petit souci sur le serveur de stockage
des photos, je vais rectifier ça...

Juste une question? Le POKON semble introuvable. J'ai pu me procurer 2x
500ml de Algoflash. Si vous avez des tuyaux pour moi. Encore une fois
merci pour la generosité.
Endlersman   | 2009-10-26 17:25:42
Malheureusement tout laisse à croire que le pokon n'est plus fabriqué
actuellement... De nombreuses jardineries, relancées par les clients
aquariophilies, mettent ce produit à chaque fois sur leur bon de commande,
pokon va donc peut être se décider à en produire à
nouveau.

cordialement,

Endlersman
PH  - précisions sur le permanganate de potassium   | 2009-06-25 09:33:28
Bonjour,

j'habite en nouvelle calédonie et je possède un bac communautaire
de 1000L.
Il est très difficile de trouver des plantes à cause des régles
phytosanitaires qui empêchent l'importation de plantes.
Du coup mon bac est
moyennement planté et j'aimerais optimiser la pousses de mes plantes. Mais avec
un bac de 1000 L, l'achat d'engrais spécifiques représente une sacrée somme.
D'autant plus qu'ici les produits sont beaucoup plus chers qu'en
métropole.
D'où mon intérêt particulier pour votre méthode.
J'ai réussi
à me procurer tous les ingrédients nécessaires mais je voulais avoir une
précision sur le permanganate.
Est ce que la couleur rose de la solution de
ce produit ne va pas modifier la couleur de mon eau?

Merci par avance de
votre réponse et merci pour votre site que je trouve très clair et excellent.
Par contre je n'arrive pas à voir les photos de vos bacs.
Endlersman  - re: précisions sur le permanganate de potassium   | 2009-10-26 17:24:27
PH a écrit:

Est ce que la couleur rose de la solution de ce produit ne va pas modifier
la couleur de mon eau?


Bonjour,

ne vous inquiétez pas, à cette dose, la couleur est à peine
visible, et elle disparait en quelques heures une fois que le produit a
agit et a détruit les polluants de l'eau.

cordialement,

Endlersman
campalfer  - méthode de fertilisation   | 2009-05-31 12:07:52
Rarement vu sur le net un article aussi informatif et complet, avec toute la
rigueur d'un "scientifique" (véto?)
Super instructif, il ne reste plus
qu'à s'y mettre...
dommage que les photos ne soient apparemment plus
accessibles???
Merci
Alain
Endlersman   | 2009-05-31 13:22:41
Merci, oui effectivement j'ai eu un petit souci sur le serveur de stockage des
photos, je vais rectifier ça...
leclerc   | 2009-04-20 18:39:57
excellent, je vais essayer de suite merci pour l'info bye

Ledécaméron


Ajouter un commentaire :
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:):grin;)8):p:roll:eek:upset:zzz:sigh:?:cry:(:x
Commentaire :
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Mise à jour le Mardi, 19 Février 2013 09:44